Accueil Ecole Taurine Saint Remoise 2019 SAMEDI 19 OCTOBRE 15 H FINALE ECOLE TAURINE ST REMY REPORT AU 9 NOVEMBRE 10 h 30

SAMEDI 19 OCTOBRE 15 H FINALE ECOLE TAURINE ST REMY REPORT AU 9 NOVEMBRE 10 h 30

0
0
210

 

En raison de la  piste et de la météo prévu après midi  la course est reporte au 9 novembre 10 h 30 

Mise en page 1

 

 

 

Monsieur le professeur : Nicolas Tortel
Sa dernière course “officielle” a lieu le 5 septembre 2012 aux arènes d’Eyragues, puis son jubilé le 3 novembre suivant à celle de Saint Rémy de Provence. Ce jour- là, on pointe Fabien Grammatico, Sabri Allouani, Julien Ouffe, David Sabatier, David Maurel, Olivier Ruiz, Hicham Fadli, Fabien Bouchet, Jean- François Moulin, pour ne citer que ceux- là qui sont venus pour leur copain Nicolas Tortel. Normal, car à la fois dans l’esprit modèle de coéquipier et garçon sympathique, on fait guère mieux. Raseteur gaucher ayant toujours su rester à son niveau, et de surcroît d’un bon niveau, il est étonnant que l’aura de Nicolas ne soit pas reconnue à sa juste valeur. Celle d’un raseteur ayant su donner le meilleur de lui-même, après avoir franchi les échelons de l’éducation menant au devenir de raseteur. En école taurine à Saint Rémy d’abord de 1998-1999 avec comme éducateur Laurent Geslin, ancien raseteur et maire actuel de Mas Blanc, en protection en 2000 et vainqueur en 2001, il monte à l’Avenir et y reste de 2002-2004, puis de 2005 à 2012 au Groupe 2 (Trophée des Raseteurs), dont il sera l’un des piliers et qu’il failli même gagner:  » C’était en 2007, j’étais bien calé à la deuxième place, mais en juillet Hibou de Lautier me blesse à la Cocarde d’Or, ce qui m’obligea à m’arrêter quelques semaines, et je finis à la septième place. «  Nous dit-il les souvenirs plein la tête. Pour mémoire dans ce groupe figurait Nicolas Noguera le vainqueur, mais aussi Rodolphe Roux, Romain Mascarin, Frédéric Jockin, Arnaud Bonhomme, Christian Garrido, Jacques Estevan, Guillaume Deville, pas mal non? Et s’il n’a jamais intégré les As, Nicolas n’en a pas moins su s’y mesurer en y allant, volontairement ou pas en plusieurs occasions, en y doublant ses points.

Et si à 32 ans Nicolas arrêta sa carrière, remplit d’un joli palmarès de coupes et trophées, il n’était pas question de se couper de la passion qui guide sa vie depuis son enfance. Comment faire? En s’occupant de l’Ecole taurine de Saint Rémy de Provence. Diplôme d’instructeur fédéral en poche car il avait anticipé depuis 2007. Cela lui permet de rester dans le coup, puisqu’ il avait dû renoncer à être tourneur suite à sa blessure à l’épaule aux arènes de Pélissane. Un élève devenu prof et qui s’attelle à transmettre ce que doit être la base de l’éducation des raseteurs d’aujourd’hui: «  L’Hygiène de vie très important, le physique car ce sont de futurs sportifs qu’il faut préparer au haut niveau, les techniques de la trajectoire, celle du saut des barrières, le travail de la course, la pause du crochet afin d’éviter de faire mal au taureau et être efficace, sans oublier la connaissance du taureau, ô combien important. «  explique Nicolas. Des principes donc, qu’il enseigne à ses élèves, et y en a-t-il qui ont bien retenus les leçons? Il répond sans hésiter: » Dans un premier temps, je vais en présenter cinq en course de présélection dont on verra le résultat. Mais dans un second temps, celui de la patiente, j’en ai un d’espoir âgé de 16ans, je ne vous dis pas, il promet.  » L’avenir nous le dira.

Alors amis aféciouna et autres, ce samedi 19 octobre aux arènes Chomel Coinon de Saint Rémy de Provence, Nicolas avec son aide de camp le raseteur Frédéric Boyer, éducateur diplômé aussi organise la finale de son école, et ce avec le concours du bétail des manades Caillan, Richebois et Roumanille:  » Ce sera leur finale et je veux que ce soit leur fête à eux, comme à ceux de la section des petits.  » Explique monsieur le professeur, qui n’oublie pas de nous préciser:  » En 2021, l’école fêtera ses 30ans, c’est une des plus anciennes, elle a été créée par Régis Noël et Michel Gay, président et trésorier du Club Taurin Lou Glanum.  » Donc en attendant de souffler les bougies d’anniversaire, c’est avec passion que Nicolas en compagnie de son épouse Marie-Ange et sa pitchouneto Margaux, vous donne rendez-vous à samedi.

Texte et photo Patrick PONS

L’école en 2019 c’est:

Constituée de 13 droitiers et 9 gauchers des villes et villages avoisinants de Provence.
C’est 25 courses d’entraînements, 33 courses officielles et quatre en lever de rideaux des courses du dimanche
Entraînement deux fois par semaine: En février : le physique au stade d’Eyragues, puis en mars avec les taureaux et aussi le frontal pour le technique. Puis arrêt en novembre.

Pour s’inscrire : allô Nicolas 06 09 48 17 98

Bon à savoir.
Si la course ne pouvait se dérouler ce samedi cause de pluie annoncée, elle sera reportée au vendredi 1er novembre

Publié le 17/10/2019 à 19:20 par labouvineparpatrick
Idée sortie

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Michel
Charger d'autres écrits dans Ecole Taurine Saint Remoise 2019

Laisser un commentaire